Le regard en aïkido
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Corps / Body -> Taijutsu  
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Jeu 1 Avr 2010 - 18:04    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

Comment le placez vous? comment l'utilisez vous? A t il une importance dans la gestion du corps?
....
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Jeu 1 Avr 2010 - 18:04    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Jeu 1 Avr 2010 - 18:25    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

Salut,

En regardant des photos et vidéos (maudits paparazzi !) je me suis rendu compte que je travaillais les yeux baissés, en fait le regard fixé sur les pieds et/ou les mains.

En fait ça me paraît normal pour un débutant, en kotai, pour vérifier des points techniques. C'est même surtout bon en kotai 1-2-3. Quand on passe à kotai en 1 temps, a fortiori jutai puis en ki no nagare, c'est un handicap. D'une part ça lèse la rectitude de la colonne vertébrale donc l'axe autour duquel s'effectue une technique. D'autre part et c'est plus difficile à décrire, le regard dirige le geste... comment dire... si le regard est fixe le corps est fixe. Le regard ne doit pas être fixé sur le geste mais sur un plan horizontal il se dirige dans la direction où la technique se développe.

En tout cas, j'y travaille.

A+
_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Jeu 1 Avr 2010 - 18:48    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

Ouch ! la question de fou !je prends une semaine de vacances et je te réponds, d'ac ?

Je diviserai le regard en deux parties, le sujet/direction et la façon dont on pose son regard sur ce dernier.
En bukiwaza je pose mon regard sur la poitrine de l'adversaire, d'où un goût prononcé pour la pratique avec les filles, mais c'est le budo qui veut ça Rolling Eyes
Je ne regarde pas dans les yeux mon adversaire, ça me perturbe, mais je ne regarde pas son sabre ou son jo non plus. Je "vois" mais sans regarder avec précision, comme si tout était un peu flou afin de garder une impression d'ensemble et rien de particulier.
Pour le tai-jutsu aucun lien avec l'adversaire, le regard donne la direction du corps dans 95% des cas (un peu comme au ski paraît-il), voire même il bloque le corps afin d'éviter qu'il tourne trop, se laissant emporter par la hanche.
A l'inverse, sur hasso gaeshi ushiro tsuki en kumijo, le regard permet la rotation jusqu'au point exact nous permettant de faire le tsuki arrière. Sans le travail du regard la rotation est trop courte.
Le regard doit toujours être alerte également et se soucier de ce qu'il se passe autour de la zone de "combat" pour visualiser d'autres adversaires éventuels.

Bref il y a du boulot avec ce regard, alors qu'on en parle trop peu...
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
p huet
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Avr 2010 - 11:37    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

la reponnse la plus logique valable pour tous les budos  je pense est "voir sans regarder"  -  aux pratiquants de kyudo on demande de ne jamais viser la cible - mais de viser leur propre coeur (si ma memoire est bonne ) - de plus le fondateur disait bien envelopper l'ennemi avec kokoro non! sur le kyudo artcile pour  ceux que ca interesse :http://www.asukado.net/home/livres.html       et    http://www.kyujitsu-kyudo.fr/mythes.html
Revenir en haut
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Ven 2 Avr 2010 - 12:17    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

p huet a écrit:
la reponnse la plus logique valable pour tous les budos  je pense est "voir sans regarder"  -  aux pratiquants de kyudo on demande de ne jamais viser la cible - mais de viser leur propre coeur (si ma memoire est bonne ) - de plus le fondateur disait bien envelopper l'ennemi avec kokoro non! sur le kyudo artcile pour  ceux que ca interesse :http://www.asukado.net/home/livres.html       et    http://www.kyujitsu-kyudo.fr/mythes.html

Bonjour,

"voir sans regarder" est un paradoxe ; il exprime un hiatus de la logique. Pour moi ce n'est pas une réponse, c'est une question.

Comme la plupart des aphorismes comme "viser son coeur", "envelopper l'ennemi dans son coeur"... qui foisonnent en AMx. Aucun d'entre eux n'est opératoire, techniquement utile ; en soi ils ne permettent pas de réaliser du latin "res", la chose concrète, matérielle. Peut-on enseigner en ne proposant que des questions à l'apprenant ? Certes, je pressens la réplique tout à fait pertinente : et la maïeutique socratique ? Le Socrate historique employait l'ironie (ironie socratique) pour faire comprendre aux interlocuteurs que ce qu'ils croyaient savoir n'était en fait que croyance. Alors par quoi remplace-ton la croyance ?

Je propose de prendre le sujet du point de vue de la didactique :

  • Sur les savoirs et savoirs-faires à s’approprier ;
  • Sur les conditions d’appropriation et d'élaboration des contenus d'enseignement;
  • Sur la volonté de transformation chez les enseignants.
A quoi sert le regard ?
Doit-on l'enseigner ? Comment ?

A+
_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.


Dernière édition par Nicolas Doux le Ven 2 Avr 2010 - 13:38; édité 1 fois
Revenir en haut
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Ven 2 Avr 2010 - 12:32    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

Permettez moi un (tout) petit apport scientifique:

Ce que l'on appelle vision est constitué de deux choses:
- la vision centrale
- la vision périphérique

La vision centrale:
Elle a une fonction extéroceptive qui permet l'IDENTIFICATION (les formes, les dimensions, ...) et la LOCALISATION (distance) d'un objet.
Dans le cadre d'une activité motrice elle peut servir à réaliser une têche de précision.

La vision périhpérique:
Elle a une fonction proprioceptive qui renseigne sur les MOUVEMENTS relatifs d'une scène visuellle (contrôle exocentrique des déplacements corporels), elle assure la PERCEPTION DES DEPLACEMENTS par rapport à l'espace.
De plus elle a un rôle prépondérant dans le maintien de l'équilibre en station bipédique (troubler la vision périphérique et vous troublerez l'équilibre, qui a parlé de projection sans contact d'O'Sensei...)


Tout cela pour dire que la fameuse phrase d'O'Sensei:
Ne regardez pas le sabre de l'adversaire ou vous serez enveloppé, ne regardez pas ces yeux... Ce n'est rien d'autre que l'énonciation de cela: utilise ta vision centrale (donc fixe quelque chose) et alors tu ne pourras plus percevoir les mouvements / déplacements.
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Ven 2 Avr 2010 - 12:43    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

De plus si l'on veut continuer sur le regard.

Un des Kuden d'O'Sensei:
"La rotation des hanches détermine le mouvement des pieds
Le mouvement de la tête détermine le mouvement des mains"

Une expérience a montré la relation entre le déplacement du centre de gravité et les muscles occulomoteurs.

Par exemple une stimulation du muscle occulomoteur droit inférieur (regard qui va vers le bas) entraînera un déplacement du centre de gravité vers l'arrière. A l'inverse une stimulation du muscle occulomoteur droit supérieur (regard qui va vers le haut) entraînera un déplacement du centre de gravité vers l'avant. La même logique s'applique pour les autres muscles.

C'est en cela que le regard joue un rôle prépondérant dans la pratique, comment avoir une posture juste sans avoir le regard bien placé.

Quand on pratique Tai no henka, on enseigne qu'il faut "lancer le regard" ce n'est simplement pour faire beau ou regarder derrière ce qui se passe, c'est parce que cela à une conséquence direct sur la mobilisation de l'axe et du corps dans son ensemble. Le problème bien souvent c'est qu'on est fixé sur la saisie du coup le regard plonge vers le bas, ce centre de gravité se décale vers l'arrière et du coup cela n'est plus possible de se mettre en rotation.

Faite l'expérience sur tai no henka en lançant le regard et en restant sur la saisie...
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
p huet
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Ven 2 Avr 2010 - 13:32    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

une reponse idiote de ma part : vu les reponses apportées sur le regard - la vision etc etc  si je comprends bien vous refuseriez donc d'enseigner a un aveugle ! moi personellement je ne "verrai" aucun probleme a lui enseigner  - si ma memoire est bonne le fondateur a dit quelque chose comme : le monde va mal car les personnes veulent toujors savoir ce qui est bien ou mal  -
Revenir en haut
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Ven 2 Avr 2010 - 13:52    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

p huet a écrit:

une reponse idiote de ma part : vu les reponses apportées sur le regard - la vision etc etc  si je comprends bien vous refuseriez donc d'enseigner a un aveugle ! moi personellement je ne "verrai" aucun probleme a lui enseigner  - si ma memoire est bonne le fondateur a dit quelque chose comme : le monde va mal car les personnes veulent toujors savoir ce qui est bien ou mal  -

Mais non, au contraire ; percevoir la fonction du regard c'est aussi :
- en reconnaître les limites
- le rapporter à un ensemble fonctionnel plus complexe.

D'ailleurs je me souviens avoir lu un article sur un pratiquant d'Aikibudo aveugle ; il a été formé jusqu'au 2e dan par Paul Patrick Armand. Je me suis demandé comment je m'y prendrais à sa place ; en tant que voyant et que pratiquant bien moins avancé en Aikido que PP Armand dans sa discipline, je me trouvai dépourvu. Ça m'a amené à me poser des questions.

En l'occurrence, je ne crois pas que nous cherchions à savoir ce qui est bien ou mal. Et je suis désolé si tu t'es senti blessé par nos propos. En fait ce sont juste des questions sur ce qui ce qui est fonctionnel ou pas par rapport à des objectifs dans ce qu'ils ont de relatifs... voir d'arbitraires.

D'ailleurs je corrige ce j'ai dit auparavant : le regard ne resterait  pas sur un plan horizontal mais s'alignerait sur le plan spatial de la spirale développée par la technique. Cf. koshi nage, par ex.De plus à un certain niveau le regard ne me semble plus servir à réaliser la technique mais pendant que les corps inter-agissent, le regard de tori est déjà en prise d'information sur l'environnement.

Houla oups ! Là je crois que je vais loin Embarassed trop ?
_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.
Revenir en haut
Pat.Martinez
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 89
Localisation: Paris 20
Masculin
Grade: 5ème Kyu

MessagePosté le: Ven 2 Avr 2010 - 14:23    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

En fait, le regard accompagne et ne va pas sans un certain état de concentration.
On parle parfois de l'aiki comme une certaine forme de "zen debout" et à cet égard, les modes de fonctionnement de la perception peuvent être singulièrement proches :
- en méditation assise, le mur blanc en face finit par disparaître
- dans l'art martial le sujet disparaît pour laisser place à une vision d'ensemble (panoramique)

D'une façon naturelle, tout comme en méditation, le mental disparaît. On se retrouve spectateur d'une vaste scène d'ensemble, ce que nous voyons, nous le voyons avec tout le recul nécessaire, comme si nous étions au cinéma : distant. En concevant cette idée que les images perçues sont comme les images projetées sur un écran de cinéma et que nous pouvons être capable de simplement être assis dans un fauteuil de velours, nous fixons la réalité bien en face et en même temps, nous sommes "loin", avec une certaine distance... Ainsi avons nous une vision d'ensemble correcte, propice à l'awase.
_________________
Notre père qui êtes aux cieux tenait dans son bec un fromage.
Revenir en haut
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Ven 2 Avr 2010 - 18:21    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

Patrick pourquoi cherches tu à mettre en opposition nos interventions?

Ai je dit que je (ou est ce que tu as lu que l'un d'entre nous) n'enseignerai pas à un aveugle? Cela doit être une expérience très intéressante et enrichissante.
 
Par contre cela n'en rend pas moins vrai le fait que l'oeil est le récepteur le plus important pour la prise d'information de notre environnement, cela n'en est pas moins vrai que l'oeil est un organe très important dans la posture et l'équilibration du corps... Et comme le dit Nicolas savoir tout cela peut permettre de savoir, le jour venu, comment mieux aborder la pratique avec un pratiquant aveugle.

De plus Patrick tenir compte de certaines réalités physiologique, scientifique, ne fait que l'on cherche à savoir ce qui est bien ou mal. Là n'est pas le propos. Si aujourd'hui l'aikido est avant tout un art, une voie, n'oublions pas qu'il était avant tout un art martial et dans un dojo (sans même parler d'un champ de bataille) être aveugle n'était pas pensable et cela sans le moindre jugement de valeur.

Du coup la discussion tenu ici ne considère pas l'exception qu'est la personne aveugle(soit dit en passant est ce qu'être aveugle empêche d'avoir des muscles occulomteurs qui peuvent être activé et donc qui peuvent avoir des comséquences sur la posture dans l'espace...) si l'on parle de la tenu du sabre et du fait que LES mains doivent être centrées va t on nous accuser de refuser d'enseigner à un manchot... Il faut prendre la discussion pour ce qu'elle est, sans chercher à tout prix à y voir un jugement de valeur, une conotation de bien ou mal.
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
SHOSHIN
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2010
Messages: 90
Grade: Shodan

MessagePosté le: Mer 15 Sep 2010 - 04:03    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

Témoignage. J'ai pratiqué des années les pieds poings et je butais constamment sur les problèmes de regard et perception, jusqu'au jour où j'ai retiré mes lunettes et brusquement tout s'est "éclairé". 


La vision périphérique permet de ne pas se fixer sur l'action de l'autre mais d'englober dans un ensemble. Du coup notre action est comme libérée. J'essayais d'expliquer hier et ça passe super mal. Comme je ne les regarde pas, les gens croient que je ne suis pas concentré il faut que je leur fasse signe et après ils s'étonnent que je sois quand même placé. 


J'ai souvent constaté que plus on regarde la main, le couteau etc, plus on stagne dans la pratique. Un jour on arrêt de regarder et quelque chose se libère.
_________________
Une lumière inférieure demanda un jour à Ummon//
Quelle est la nature - Dieu / Bouddha / Vérité Centrale? \\
Ummon lui répondit //
Un bâton à merde bien sec.
Revenir en haut
Peter
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2010
Messages: 8
Localisation: centre
Masculin
Grade: Sandan

MessagePosté le: Jeu 4 Nov 2010 - 15:24    Sujet du message: Le regard en aïkido Répondre en citant

Bonjour

quelques pistes à explorer:

1 -Le souvenir d' un stage avec maitre Endo (toujours intéressant d'aller voir "ailleurs" , de contacter des partenaires formatés différemment , celà relativise nos certitudes )
Un partenaire venait vers lui , il détournait le regard  , il nous faisait constater que son partenaire avait modifié sa trajectoire .Bien sûr ce n' est pas reproductible immédiatement avec le même partenaire , et tout le monde ne s'appelle pas Endo .

2-Le placement du regard d'"Uke"
- pendant la phase de projection .( je constate que dans les forums on parle beaucoup plus de Tori , c'est juste un constat )
Dans ma pratique actuelle , d'abord vers le point d'atterrissage , puis (par une ondulation mais celà dépend bien sûr de l'action proposée par le partenaire) le regard se porte vers le centre de rotation du mouvement, qui est souvent dans mon expérience également le lieu où se porte le regard de "Tori"
-Dans tous les cas , pas "soumis"  ce qui entraine des modification posturales et mentales importantes (je pense surtout à Nikkio , où Uke continue d'avoir une action vers son partenaire ( je dirais irimi , je ne sais si c'est approprié ) dans la phase où il pose le genou à terre .C'est un point sur lequel j'insiste particulièrement avec les débutants  , qui sinon glissent rapidement vers la passivité .
Celà a une influence énorme à mon avis sur le devenir de la relation qu'on établit avec l'autre sur le tatami et en dehors :
Cherche t'on à mettre en place une relation de domination (certains parlent alors de martialité , je ne pense pas que la question se situe là) de connivence (danse ) ,ou autre chose que je cherche encore que j'appelle "Aiki".

3-L'importance dans la pratique des asanas (postures du yoga) du point sur lequel se porte le regard (Drishti) et l'intention du regard ,presque aussi importante que la respiration dans la posture .

Le regard porté sur le monde modifie le monde , en tout cas notre monde intérieur .

Sinon , concretement , on voit vraiment de tout , entre ceux qui hypnotisent et ceux qui surtout ne regardent pas leur partenaire .
Dans tous les cas , suivre son professeur , il a une vision à long terme de votre pratique  (dans mon expérience , il y a des indications qui paraissaient anodines qui illuminent parfois 10 ans plus tard ) et expérimenter ,vérifier avec son propre corps et son propre regard.
_________________
Le navet et le bonze zen -sont de bonne qualité -lorsqu'ils sont bien assis -(Sengai)
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:35    Sujet du message: Le regard en aïkido

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Corps / Body -> Taijutsu  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: