Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ITAF - Le Forum Index du Forum -> L'Esprit / Mind -> Philosophie Aller à la page: 1, 2  > 
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Dim 28 Mar 2010 - 12:57    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

A l'heure actuelle, beaucoup de pratiquants cherchent au travers de leur(s) pratique(s) à définir des concepts qui bien souvent échappe à la compréhension.

Deux des concepts qui font couler de l'encre chez les pratiquants d'aikido sont les suivants:

- Le concept de BUDO
- Le concept de BUJUTSU

Je souhaiterai juste donner quelques pistes de réflexion basées sur le seul livre de Morihei Ueshiba qu'il a intitulé BUDO.

Chose intéressante (et bien souvent ignorée) Morihei Ueshiba donne une définition du BUDO dès les premiers mots du livre.

"Le BUDO est un chemin divin établi par les Dieux, ..., un chemin SPIRITUEL qui reflète l'absence de limite..." BUDO p 31

Un peu plus loin il explique la chose suivante concernant le BUJUTSU:

"La pratique du BUJUTSU vise à vaincre l'adversaire...." BUDO p39 mais également "Le but originel du BUJUTSU est de tuer l'ennemi d'un seul coup..." BUDO p42

Au delà des définitions en elle même (qui ne font peut être pas l'hunanimité dans le monde des arts martiaux) il est intéressant de voir que pour Morihei Ueshiba, le côté pratique, physique de l'aïkido est un BUJUTSU et le côté SPIRITUEL un BUDO.

En effet pour qui se plonge dans l'étude de cet ouvrage, il sera possible de remarquer qu'à chaque fois que Morihei Ueshiba fait référence à la pratique physique il parle de BUJUTSU (à partir de la page 42 qui correspond à l'illustration des techniques il n'y a plus de référence au BUDO mais au BUJUTSU).

L'autre chose intéressante à constater c'est l'interaction des deux concepts pour Morihei Ueshiba:

"Fort de la vertu que développe en lui une pratique assidue, l'homme peut percevoir les principes du ciel et de la terre. Les éléments techniques de son art, interaction subtil de l'eau et du feu, révèlent le chemin du ciel et de la terre, l'esprit de la voie impériale" BUDO p31

Il est possible de voir que c'est la pratique qui est la base du développement spirituel, c'est sur le BUJUTSU que le BUDO se développe.
Mais à l'inverse le BUJUTSU (la pratique physique de Morihei Ueshiba) permet de réaliser au niveau physique le retour à l'unité qui s'établit au niveau du divin.
La pratique du BUJUTSU permet de découvrir la notion de TAO, de retour à l'unité d'un point de vue physique.
Puis la pratique du BUJUTSU s'élèvera à la voie du BUDO qui par un cheminement spirituel permettra le transfère du "TAO physique" au TAO divin. En ce sens une technique d'aïkido est une manifestation physique du divin.

Il faudrait continuer en développant les notion de eau / feu (qui font référence à chaque fois à la pratique = BUJUTSU) et terre / ciel (qui font référence à chaque fois à la voie spirituel = BUDO)

Et voir par quels moyens il est possible sur le tatami de permettre se retour à l'unité énoncé de manière obscure si l'on n'en comprend pas la portée sur le tatami de la façon suivante:

1 + 9 = 10
2 + 8 = 10
3 + 7 = 10
4 + 6 = 10
5 + 5 = 10
6 + 4 = 10
7 + 3 = 10
8 + 2 = 10
9 + 1 = 10
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Dim 28 Mar 2010 - 12:57    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Pat.Martinez
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 89
Localisation: Paris 20
Masculin
Grade: 5ème Kyu

MessagePosté le: Dim 28 Mar 2010 - 15:15    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Il est très difficile de se baser sur un tel livre que "BUDO"
A tel point que chacun peut lui faire dire ce qu'il veut...
La traduction est d'une part on ne peut plus approximative
et ce qu'a voulu signifier O Sensei par les mots est de toute façon incompréhensible.
C'est déjà pas mal d'arriver à faire une coupe de ken correcte...
_________________
Notre père qui êtes aux cieux tenait dans son bec un fromage.
Revenir en haut
Thomas Chenal
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 13
Localisation: Est
Masculin
Grade: Shodan

MessagePosté le: Dim 28 Mar 2010 - 16:25    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

D'après toi Matthieu, quel serait le moyen de la connexion entre le Budo et le Bujustu? Nous sommes d'accord que les keikos sont ce liant nécessaire, mais en allant plus en profondeur, ne serait ce pas la sensation qui permet de lié le Bujutsu au Budo, est ce que le Budo peut se lié au Bujutsu de la même manière?

Je pose enfin la vraie question : une théorisation de l'aïkido est elle possible? Si la sensation est ce moyen, et que jusqu'à preuve du contraire on ne peut théoriser une sensation, encore une foi peut on théoriser? Et en reprenant le commentaire de Pat.Martinez, Ô Sensei n'aurait il pas trouver le moyen de passer outre cette théorisation par le Verbe, la Poèsie (du grec poïeau : faire)? Même s'il a du se faire incompréhensible pour le commun des mortel? (sacrifice?)

Trop de questions, mais qu'une seule au final, en attendant je vais faire des Suburis comme le suggère très justement Pat.Martinez...^^ car comme il l'a dit, au final, et dans tous les cas, sachons faire une coupe correcte!! (peut être la sensation sera-t-elle au rendez vous?)
_________________
On peut répandre la lumière de deux façons : être la bougie, ou le miroir qui la reflète.
Revenir en haut
Pat.Martinez
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 89
Localisation: Paris 20
Masculin
Grade: 5ème Kyu

MessagePosté le: Dim 28 Mar 2010 - 16:36    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Ce qu'il y a de "non-théorisable" dans l'aiki
à mon avis
vient d'Onisaburo Deguchi.
_________________
Notre père qui êtes aux cieux tenait dans son bec un fromage.
Revenir en haut
Thomas Chenal
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 28 Mar 2010
Messages: 13
Localisation: Est
Masculin
Grade: Shodan

MessagePosté le: Dim 28 Mar 2010 - 16:44    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Il est vrai que Maître Ueda fut d'une influence incontestable sur Ô Sensei, mais il entre aussi dans la période obscur de la vie de notre Maître...et le degré d'emprunt de l'élève sur le Maître spirituel est très difficilement saisissable dans l'aïkido à mon sens.

ça devient dure de disserter pour le coup ^^ merci Pat.Martinez pour cette réflexion!!
_________________
On peut répandre la lumière de deux façons : être la bougie, ou le miroir qui la reflète.
Revenir en haut
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Dim 28 Mar 2010 - 21:41    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Budo, la Voie. Elle se vit.
Sans jamais se dire.
Ni mots, ni écrits
N'ont l'assentiment des Dieux.

Ce doka répond à ta question Thomas: est il possible de théoriser l'aïkido?

Au delà d'un certain point les mots n'ont plus de sens, les mots sont insuffisants.

Et pourtant jusqu'à un certain niveau, il est nécessaire d'utiliser les explications, la théorie. Cela afin de permettre aux pratiquants de paroucrir la voie. La théorie qui était beaucoup moins développé par le passé, se développe pour permettre aux pratiquants dont l'investissement est moindre de ne pas avoir à renoncer à avancer sur la voie. C'est une aide pédagogique qui permet de gagner un certain temps.

La théorie de l'aïkido est contenue dans la pratique, dans les formes qui au départ sont très codifiées et avec le temps deviendront que l'expression de la spontaneité.
Ne dit on pas:
- que les suburi sont les lettres
- que les kumi kata sont les mots
- que les henka sont les phrases
- qu'ensuite vient la philosophie

Nous (enseignants d'aikido) utilisons cela pour faire comprendre que les suburi sont la base de la pratique, nous donnons la réponse à ta question Thomas. Notre language est celui la pratique, un language qui se développera avec le temps, l'expérience...Pour pouvoir acquérir une liberté d'expression.

Par ce language nous pourrons nous exprimer mais également communiquer et transmettre un savoir pour lequel les mots ne suffisent plus.
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pat.Martinez
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 89
Localisation: Paris 20
Masculin
Grade: 5ème Kyu

MessagePosté le: Lun 29 Mar 2010 - 01:47    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

 
Citation:


La théorie qui était beaucoup moins développé par le passé, se développe pour permettre aux pratiquants dont l'investissement est moindre de ne pas avoir à renoncer à avancer sur la voie. C'est une aide pédagogique qui permet de gagner un certain temps.




Je ne suis pas certain que la théorisation fasse gagner du temps.
Il me semble que la pratique permet de théoriser,
mais que la théorie ne permet pas de pratiquer.

La pédagogie de l'ancien temps était de montrer les choses invisibles,
pas de les expliquer.

Comment montrer alors les choses invisibles ?
Telle est la question.

(à mon humble avis)

Et même si l'on admet que les hommes d'antan possédaient une autre tournure d'esprit,
il me plaît de constater que l'homme continue d'être toujours réceptif à ce qu'il ne voit pas.

C'est encourageant.

Mais je ne crois pas que le temps soit un facteur :
c'est la manière de faire (et d'être), de transmettre, qui importe.
En cela, le seul catalogue technique de l'enseignant ne suffit pas.
_________________
Notre père qui êtes aux cieux tenait dans son bec un fromage.
Revenir en haut
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Lun 29 Mar 2010 - 08:05    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

La théorie permet de faire gagner du temps. Surtout à notre époque ou il est quasiment impossible pour 99% des pratiquants de consacrer plusieurs heures par jour à la pratique.

Le simple fait de nommer une technique ikkyo et une autre nikyo et une forme de théorisation de la pratique (qui n'existait pas à la base) mais qui a permis aux élèves de gagner du temps.

Si aujourd'hui je te dis que nous allons travailler le 2ième kumi tachi, tu vois tout de suite de quoi je parle et en 2 mots tu as une représentation de l'exercice codifié que nous allons utiliser comme support de travail.

Quand tu fais faire une technique soit tu fais le pari que l'élève est capable de "voler" la technique soit tu lui apportes les éléments formels qui feront qu'il aura des "points techniques" à contrôler pour s'assurer de la justesse de sa position et du mouvement. Sur Shomenn uchi ikkyo omote, par exemple, lors du temps du déséquilibre avant, tu vas apporter des points techniques aux pratiquants (ouverture du pied, position des mains, position du corps, angle bras / tronc d'uke, ...) il pourra avoir des feedback de sa propre pratique.

Tout cela est de la théorisation de l'aïkido. La théorie n'est pas simplement de grand discours.
Et plus les choses se complexifie plus il devient délicat d'expliquer mais pas impossible (jusqu'à un certain niveau), cela prendre seulement un peu plus de mot...

Pat je suis bien d'accord avec toi que la théorie ne vaut pas la pratique, mais elle permet cependant de ne pas pratiquer "dans le vent". Saito Sensei expliquait qu'il vaut mieux faire 10 bons suburi que 1000 mauvais... Comment savoir s'il est bon ou pas si tu n'as pas un apport théorique qui te permet de vérifier par des points techniques ton suburi (position des hanches, des mains, du ken ou du jo...).

La notion de ri-ai est de la théorisation de l'aikido, expliquer le lien entre deux formes techniques très spécifiques et au premier abord différentes.

Le danger c'est d'expliquer à chaque aux pratiquants comment et pourquoi on utilise cette théorie et partir dans des discours "fumeux".

D'autant plus que ne l'oublions pas si les techniques n'étaient pas expliquées à la majorité des pratiquants, certains d'entre eux (ceux qui avaient été choisit pour perpétuer l'école / la tradition) recevaient un enseignement très détaillé nom seulement de la technique mais également du sens, des liens ... C'était cela les derniers enseignements d'une école. Aujourd'hui on permet juste à tous d'y avoir accès dès le départ car le vol de technique ne met plus une école en péril.
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Lun 29 Mar 2010 - 13:45    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Matthieu Jeandel a écrit:
Il est possible de voir que c'est la pratique qui est la base du développement spirituel, c'est sur le BUJUTSU que le BUDO se développe.
Mais à l'inverse le BUJUTSU (la pratique physique de Morihei Ueshiba) permet de réaliser au niveau physique le retour à l'unité qui s'établit au niveau du divin.
La pratique du BUJUTSU permet de découvrir la notion de TAO, de retour à l'unité d'un point de vue physique.
Puis la pratique du BUJUTSU s'élèvera à la voie du BUDO qui par un cheminement spirituel permettra le transfère du "TAO physique" au TAO divin. En ce sens une technique d'aïkido est une manifestation physique du divin.

Il faudrait continuer en développant les notion de eau / feu (qui font référence à chaque fois à la pratique = BUJUTSU) et terre / ciel (qui font référence à chaque fois à la voie spirituel = BUDO)

Et voir par quels moyens il est possible sur le tatami de permettre se retour à l'unité énoncé de manière obscure si l'on n'en comprend pas la portée sur le tatami de la façon suivante:

1 + 9 = 10
2 + 8 = 10
3 + 7 = 10
4 + 6 = 10
5 + 5 = 10
6 + 4 = 10
7 + 3 = 10
8 + 2 = 10
9 + 1 = 10



Evidemment, la pratique est la base. Comme tout yoga ou pratitque méditative passant par le corps, l'action est le sel même de cette pratique. Sans action, point de satori.
Le bujutsu amène au budo par la découverte du Tao. En kung fu, leur kata sont appelés Tao... L'union de la terre (le corps) et du ciel (l'esprit) nous ramène à l'unité, l'éveil, le satori. Plus de mental parasite filtré par l'égo, nous purifions ceci, car lors de l'exécution d'une technique, notre mental ne peut s'égarer en problèmes futiles, il est pleinement présent ici et maintenant.
Pour ce qui est de l'eau et du feu, nous retombons un peu dans le même principe que Terre/Ciel. L'eau vient de la terre (elle descend), et le feu du ciel (il monte). Donc nous retrouvons notre principe corps/esprit, mais l'eau symbolise aussi la femme, et le feu l'homme. Donc par extension les principes féminins et masculins présent en nous. L'interaction subtile de l'eau et du feu est pour moi cet équilibre entre ces deux principes, à l'intérieur de nous. Nous retrouvons, par cette pratique le symbolisme de la croix, avec terre/ciel pour l'axe vertical, puis eau/feu pour l'axe horizontal, l'homme devant être à l'intersection de ces deux branches pour trouver l'équilibre, l'harmonie.

Ensuite, pour permettre ce retour à l'unité il n'y a rien d'autres à faire qu'à pratiquer. Ce qu'il y a de bien avec l'aïki c'est qu'il n'y a pas de besoin de comprendre pour bénéficier de ce transfert d'énergie, cela s'applique tout seul, juste par la pratique. Et ça, c'est magique !
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pat.Martinez
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 89
Localisation: Paris 20
Masculin
Grade: 5ème Kyu

MessagePosté le: Lun 29 Mar 2010 - 14:51    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Qu'un ego soit "parasité" n'est pas si important.
Mais cette idée en soi ne me paraît pas très juste.
On ramène souvent le travail du mental à se débarrasser de quelque chose d'encombrant
alors qu'il s'agit avant tout de se débarrasser... du mental.

Et on finit par focaliser son esprit sur des chimères, l'ego se renforçant au fil du temps et de la pratique
au lieu de...
_________________
Notre père qui êtes aux cieux tenait dans son bec un fromage.
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Lun 29 Mar 2010 - 15:15    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Pat.Martinez a écrit:

[...]alors qu'il s'agit avant tout de se débarrasser... du mental.[...]





Pas plutôt de l'égo ? le mental possède son utilité, c'est le filtre de l'égo qui le dénature, non ?
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Frankie
Shomokuroku
Shomokuroku

Hors ligne

Inscrit le: 29 Mar 2010
Messages: 130
Masculin
Grade: 5ème Kyu

MessagePosté le: Jeu 1 Avr 2010 - 12:49    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Matthieu Jeandel a écrit:


La théorie de l'aïkido est contenue dans la pratique, dans les formes qui au départ sont très codifiées et avec le temps deviendront que l'expression de la spontaneité.
Ne dit on pas:
- que les suburi sont les lettres
- que les kumi kata sont les mots
- que les henka sont les phrases
- qu'ensuite vient la philosophie

Nous (enseignants d'aikido) utilisons cela pour faire comprendre que les suburi sont la base de la pratique, nous donnons la réponse à ta question Thomas. Notre language est celui la pratique, un language qui se développera avec le temps, l'expérience...Pour pouvoir acquérir une liberté d'expression.

Par ce language nous pourrons nous exprimer mais également communiquer et transmettre un savoir pour lequel les mots ne suffisent plus.


C'est une image connue et parlante.

Faut-il attendre la possibilité d'énoncer le discours en liant les phrases entre elles pour s'adonner à la philosophie ?
En littérature, sans doute.

Je ne le pense pas en aïkido, et c'est là que la comparaison avec la littérature atteint ses limites.

Pour être sûr d'être compris, je ne parle pas de débutants complets ou faux-débutants.
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Jeu 1 Avr 2010 - 13:42    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Frankie a écrit:

Faut-il attendre la possibilité d'énoncer le discours en liant les phrases entre elles pour s'adonner à la philosophie ?
En littérature, sans doute.

Je ne le pense pas en aïkido, et c'est là que la comparaison avec la littérature atteint ses limites.

Pour être sûr d'être compris, je ne parle pas de débutants complets ou faux-débutants.



Tu peux évidemment t'adonner à la philosophie sans posséder le moindre sens de l'écriture, fort heureusement pour cette discipline d'ailleurs. Mais la philosophie est une science à part, disponible dans le moindre élément de la nature dès que l'on se donne la peine d'observer. Mais si tu veux la transmettre ce sera beaucoup moins rapide, en revanche l'écriture n'est pas un gage de compréhension de la part du lecteur ;-) D'ailleurs le langage est tellement imparfait, comment restituer pleinement une saveur, une odeur, une émotion subtile avec des mots ? c'est impossible, et il faut prendre cette image des "lettres mots et phrases" pour... une simple image, permettant juste de faire comprendre un concept, comme ne pas courrir avant de savoir marcher ou ne pas mettre la charrue avant les bœufs, pour faire dans l'agricole. Les mots sont terriblement réducteurs, et cette analogie ne souffre pas une dissection avancée au scalpel de la philo, certes, mais je la trouve sympathique et plutôt explicite.
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pat.Martinez
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 89
Localisation: Paris 20
Masculin
Grade: 5ème Kyu

MessagePosté le: Jeu 1 Avr 2010 - 15:41    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Un maître et un disciple discutent sur un pont.
Le disciple demande : "Maître, quelle est la nature véritable du Boudha ?"
Le maître pousse l'élève et le fait tomber dans l'eau.
_________________
Notre père qui êtes aux cieux tenait dans son bec un fromage.
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Jeu 1 Avr 2010 - 15:56    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba Répondre en citant

Rhô ! Pat, intégriste jusqu'au bout du ken, mais tu as diablement raison  Wink
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:59    Sujet du message: Concept de Budo et Bujutsu par Morihei Ueshiba

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
ITAF - Le Forum Index du Forum -> L'Esprit / Mind -> Philosophie Aller à la page: 1, 2  > 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 2

 
Sauter vers: