Notion de parade et protection
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Corps / Body -> Bukiwaza  
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Ven 26 Mar 2010 - 16:51    Sujet du message: Notion de parade et protection Répondre en citant

Bonjour

Je souhaiterai profiter de ce forum, pour échanger avec les pratiquants iwama de tout horizon (iwama ryu, iwama shinshin aiki shurenkai, ITAF, aiki bukikai...) autour de la notion de parade / protection dans la pratique de l'aikido et plus précisément dans la pratique des armes.

Pour vous qu'est ce que cette notion vous évoque, fait elle partie de votre pratique, est elle proscrite, en fait elle partie à un certain niveau mais plus à un autre... Et pour chacune des possibilités pourquoi?

P.S: N'hésitez pas à illustrer en faisant référence aux différents kumi kata (kumi jo / kumi tachi / ken tai jo)
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Ven 26 Mar 2010 - 16:51    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Sam 27 Mar 2010 - 01:04    Sujet du message: Notion de parade et protection Répondre en citant

Je suis content que tu poses la question, le pb me turlupine depuis un moment.
Notamment ce soir tiens, lors du keiko, nous avons revu notre façon d'aborder les deux nagare gaeshi.
Sur le premier déjà la question se pose lors de la rotation, parade ou attaque ? ce soir nous l'avons pensé comme une coupe en diagonale de bas en haut, une sorte de yokomen à l'envers. Les sensations changent radicalement, et la coupe nous protège oserais-je dire, la meilleure défense étant l'attaque.
Par contre sur le second, là c'est un peu plus complexe, il a fallu modifier un peu la forme. Au lieu de reculer la jambe droite après la rotation et de faire une parade pour un tsuki venant de l'arrière en levant le jo au dessus de la tête, nous avons réalisé irimi avec l'idée d'une coupe du bas vers le haut, puis le tsuki terminal.
Les sensations étaient vraiment intéressantes, sans blocages. Mais peut-être avons nous fait fausse route.

Sinon des parades je peux t'en citer plein. Sur le kata 31 (2, 4, 14, 17, 22), les kumijo, etc...
Même en taijutsu, sur morote dori kokyu ho, lors de la projection je garde le bras opposé à celui auquel est désespérément accroché uke tendu devant moi pour ne pas chuter avec lui (contrepoids), me protéger d'un éventuel coup de pied de sa part lors de la chute.

L'idée d'utiliser la parade/protection à un certain niveau de pratique est très plaisante et logique. Elle permet à un débutant de se mettre en sécurité tant qu'il ne maitrise pas les bases, puis plus tard il peut rapidement et sans gêne majeure passer à l'étape supérieure, plus de parade, on rentre on coupe, point.
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pat.Martinez
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 89
Localisation: Paris 20
Masculin
Grade: 5ème Kyu

MessagePosté le: Sam 27 Mar 2010 - 01:29    Sujet du message: Notion de parade et protection Répondre en citant

Je pense que la notion de "parade" implique un certain blocage du coup, alors qu'il me semble plutôt devoir être "absorbé"
(je pense au début du kata 31, par exemple)
et qu'il faille à la fois reculer, sortir de la ligne d'attaque et être awase
pour permettre d'être plus fort que l'attaque
et enchainer sur un autre mouvement (une riposte, par exemple).
Il me semble que ce principe est valable pour irimi nage, par exemple, où l'attaque... disparait, tout simplement !
(c'est en tout cas mon avis)
_________________
Notre père qui êtes aux cieux tenait dans son bec un fromage.
Revenir en haut
Maxime
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2011
Messages: 46
Localisation: Centre
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Mar 20 Déc 2011 - 10:17    Sujet du message: Notion de parade et protection Répondre en citant

La notion de parade n'existe que dans le cadre d'un exercice à 2, afin de le continuer. En effet si je coupe mon partenaire dès le 2ème mouvement quel intérêt à continuer ?
Le lien entre les coupes et les parades doit être fait assez tardivement, du moins quand les pratiquants connaissent la forme.
Dans une étude contre plusieurs partenaires, la notion de parade perd tout son sens quand la notion de coupe le gagne pleinement.
Quand je travaille les armes (même seul) je me pose trois questions :
1)  Comment transformer ma parade liée à l'apprentissage en coupe ?
2)  Mon mouvement permet -il le travail à plusieurs ?
3)  Mon mouvement est-il adapté quelque soit l'attaque ?

Parfois l'idée de coupe permet un travail plus performant. Par exemple dans le 2ème kumijo, on sait qu'il faut se protéger du gedan uchi,  se dire "j'accroche sa jambe" fait descendre le jo plus vite et dans la bonne position.

Maxime
_________________
"Starsky, Hutch dans mon bureau" capitaine Dobey
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 21:08    Sujet du message: Notion de parade et protection

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Corps / Body -> Bukiwaza  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: