Suwari waza
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Corps / Body -> Taijutsu Aller à la page: 1, 2  > 
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Sam 17 Nov 2012 - 19:25    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

Quel intérêt du suwari waza pour vous dans la pratique de l'aikido? 
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Sam 17 Nov 2012 - 19:25    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Sam 17 Nov 2012 - 20:00    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

Aucun, je m'en passe fort bien et mes genoux également. D'aucuns nous diront qu'il est utile pour les hanches... mais les hanches procèdent de quelle conséquence ? Nous pouvons sans aucun problème découvrir et exploiter la rotation de l'axe sans passer par le SW. Pour ma part, ce sont des japoniaiseries qui n'ont plus lieu d'être, un exotisme désuet permettant à quelques senseïs de nous détruire les genoux par pur sadisme. Car pour en avoir fait chez d'autres qu'ITAF (à avoir les genoux en sang), je peux vous dire que cela ne les a mené nulle part quant à la compréhension du principe moteur, nonobstant une demi douzaine de dan sur leur obi.
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Pierrot
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2012
Messages: 5
Localisation: Tournai (Belgique)
Masculin
Grade: Shodan

MessagePosté le: Sam 17 Nov 2012 - 21:42    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

J'adhère totalement à ce que Bruno a écrit, j'ai personnellement laissé un ménisque dans l'aventure ! (quand je pratiquais dans une fédé "aikikai"). A force de pratiquer comme si on avait des patins à roulettes sous les genoux, ça laisse des traces (mais des irréductibles vous diront "oué mais c'est que tu pratiquais mal" ^^).
Aujourd'hui, j'ai un ménisque fêlé (et bienheureux les fêlés, ils laissent passer la lumière). C'est grâce à la pratique des armes que j'ai musclé (re-musclé) mes jambes et qu'aujourd'hui, je pratique sans problème et que j'évolue dans ma compréhension des principes.
Donc, moi je suis pour qu'on  Bannir  le suwari-waza  Wink .
Revenir en haut
Pierrot
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2012
Messages: 5
Localisation: Tournai (Belgique)
Masculin
Grade: Shodan

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2012 - 11:28    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

Si je peux me permettre, je vous livre un petit article trouvé sur le sujet sur le blog de Léo Tamaki :http://www.leotamaki.com/article-21058484.html
Revenir en haut
p huet
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 20 Nov 2012 - 11:44    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

si vous enlevez le suwariwaza de VOTRE pratique alors ne dites pas que VOUS enseignez let preservez l'aikido du fondateur- LUI a toujours fait du suwariwaza - enlevez le de VOTRE ecole et vous rejoindrez ceux qui critiquent les fédé ou ecoles qui ont ENLEVE les rames de Leur pratique 'sous divers ' pretextes !!!   bon ,sujet trop long a develloper et pas envie encore de renter dans details techniques du pourquoi ,commment etc etc !
Revenir en haut
Pierrot
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 21 Avr 2012
Messages: 5
Localisation: Tournai (Belgique)
Masculin
Grade: Shodan

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2012 - 12:07    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

quelqu'un a écrit qu'on l'avait enlevé ?
En ce qui me concerne je n'ai fait qu'exprimer mon ressenti, relatif à MON expérience.
Il se trouve que mon corps n'aime pas ça... 
Mais quand en stage je tombe sur un enseignant qui le fait pratiquer, ben j'en fait, mais je n'ai toujours rien compris à ce que ça pouvait m'apporter, à part des douleurs de genoux.
Revenir en haut
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Mar 20 Nov 2012 - 13:08    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

Patrick, comme le souligne Pierrot le suwari waza n'est pas enlevé, nous n'avons pas retiré le suwari waza et l'utilisons comme un outil qui permet de mettre l'accent sur des choses précises. 


Le mimétisme et faire "parce que le fondateur le faisait" n'est en rien un argument valable et encore moins un gage de qualité. Si tu fais du suwari waza simplement pour cela tu ferais mieux d'arrêter. 


Trop long de rentrer dans les détails techniques, mais à chaque fois c'est ce que tu dis... Je t'en pris explique nous. Plutôt que de lancer pleins de sujets de quelques lignes restes sur celui-ci et développe ta pensée. 
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Maxime
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2011
Messages: 46
Localisation: Centre
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Sam 24 Nov 2012 - 18:17    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

Bonjour à tous

Le travail SW est un vrai supplice. A chaque cours en début d'année, on reprend le programme de 6ème kyu et donc on met l'accent sur les déplacements à genoux.
Personne n'aime mais avec les progrès c'est quand même moins pénible.

Derrière à part ryote dori kokyu ho (qui est écrit quand même plusieurs fois), il n'est plus question d'un travail SW.
Mais on trouve aussi du Hamni handachi waza où tori pratique à genoux.
Et je ne m'interdit pas parfois aussi d'en faire faire.

Mais dans quel but ?

Je trouve que le travail SW nous permet d'oublier beaucoup d'éléments techniques car Uke est très rapidement au sol (il faut dire qu'on a les trois quarts du chemin à faire en moins),
mais qu'en même temps les déplacements sont fondamentaux.
Attention je ne dis pas qu'on oublie tous les points techniques, j'écris qu'il y en a moins; je ne dis pas non plus que les déplacements ne sont pas fondamentaux en TW. Mais déplacer une personne assise  et bien stable sur ses longs appuis est autrement plus difficile que si la personne est debout.
Mais regardons sur SW, et sur saisie muna dori (ou ryo muna dori), un bon pivot fait en respectant aussi l'ordre des genoux à déplacer et uke est à terre, un peu de kokyu et on peut terminer gentiment une immobilisation.

Il me semble que le travail SW permet donc d'isoler le travail de déplacement.
Dans ma pratique on me disait souvent si tu n'y arrives pas à genoux, revient debout.
Je pense maintenant que c'est le contraire. *
Un bon travail en SW permettra une meilleure compréhension en TW. (et réciproquement)

Maxime

* Matthieu nous dit souvent en stage que le travail sur frappes est le même que sur ushiro qui est le même que le travail devant. Je prétend que c'est le contraire !
_________________
"Starsky, Hutch dans mon bureau" capitaine Dobey
Revenir en haut
p huet
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 24 Nov 2012 - 19:43    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

pour faire tres tres court ; travailler le iaido et vous comprendrez le travial et surout l'origine du suwariwaza - bon w ed a tous - bonne reflexion -
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Sam 24 Nov 2012 - 22:22    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

p huet a écrit:

pour faire tres tres court ; travailler le iaido et vous comprendrez le travial et surout l'origine du suwariwaza - bon w ed a tous - bonne reflexion -
Patrick, pour des raisons évidentes de dynamisme dans la discussion, pourrait tu développer ton argument ? car nous n'avons pas le temps d'attendre 20 ans d'avoir étudier le iaïdo pour espérer peut-être comprendre en quoi le SW est utile. Soit tu développes soit tu ne dis rien, merci.
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
p huet
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Sam 24 Nov 2012 - 23:25    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

pas la peine d'attendre 20 ans pour pratiquer le iaido;  la pratique du iaido n'est pas incompatible avec l'aikido !! de plus le fondateur lui meme a etudier le sabre de l'ecole yagyu me semble t il - et surtout ne pas oublier que l'aikido du fondateur  est issu du daito ryu qu'il a étudié avec sokaku takeda  membre d'une famille  de SAMOURAI ; sachant cela je n'ai pas a vous expliqué l'origine du suwariwaza ;reflechissez a ce que devait savoir faire un samourai dans n'importe quelle "position" - si vous ne comprenez pas eh bien considerez que je n'ai rien dit ! désolé - je pratique l'aikido et aussi le iaido (c vrai a titre strictement personnel et  suite a une rencontre avec un grand monsieur du iaido ce qui m'a permis de comprendre pas mal de chose)- désollé bruno mais je ne m'entendrai pas plus !!!
Revenir en haut
Maxime
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2011
Messages: 46
Localisation: Centre
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Dim 25 Nov 2012 - 10:43    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

Un samouraï devait recevoir un daimyo pendant des heures à genoux pour la cérémonie du thé, il devait prier pendant des heures à genoux,
discuter pendant des heures à genoux, s'asseoir pendant des heures à genoux, manger avec ses genoux,.....

cela rend-t-il SW utile vu qu'on est rarement à genoux ?
Si c'est pour copier des pratiques ancestrales en voie de disparition, merci japoniaiserie comme dirait Bruno.

Si SW permet de mieux comprendre son axe alors d'accord.
Au passage quand on fait du hamni handchi waza, je préviens de suite que tori étant à genoux, uke va aller très vite à terre et sans possibilité de
se préparer, faites attention , surtout pour ceux qui chutent mal et même moyennement!

Maxime
_________________
"Starsky, Hutch dans mon bureau" capitaine Dobey
Revenir en haut
SHOSHIN
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 14 Sep 2010
Messages: 90
Grade: Shodan

MessagePosté le: Dim 25 Nov 2012 - 17:01    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

Jai beaucoup aime le SW à une époque. Il suffit de se rendre leger sur ses appuis et on peut pivoter sans aucun bobo, de ce point de vue ça apprend bien une forme de légèreté. Je trouve que c'est une bonne muscu en profondeur, dans le mouvement. Quand je faisais pas mal de SW, j'avais limpression d'avoir plus de dynamisme global. 
Il fournissait aussi la matière de question intéressante: pourquoi diable irimi nage se pratiquait différemment en SW et TW puisque e dans le même temps on nous disait que "c'était la même chose".... Silence pudique.


Je crois que c'est un passage souhaitable et puis il faut passer à autre chose une fois intègré deux trois mécanismes.
_________________
Une lumière inférieure demanda un jour à Ummon//
Quelle est la nature - Dieu / Bouddha / Vérité Centrale? \\
Ummon lui répondit //
Un bâton à merde bien sec.
Revenir en haut
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Dim 25 Nov 2012 - 19:57    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

Patrick, j'ai pratiqué le iaijutsu de l'école katori shinto ryu, le iaijutsu de l'école nami ryu, le iaido de l'école muso shinden ryu... 


Aucune de toutes ces pratiques ne m'a aidé à comprendre l'intérêt de la pratique du suwari waza. Pourquoi??? Simplement car aucune de ces pratiques n'est de l'Aikido et ne peut aider à la compréhension de l'Aikido. 


Ton argumentaires se porte sur la forme (et encore...) et rien sur le fond... Je pense que tu ne fais que mimer et répéter ce que les autres faisaient sous couvert que d'autres l'on fait...


Cela ne représente aucun intérêt pour moi et certainement encore moins pour la pratique de l'Aikido. 


Il est illusoire de croire qu'étudier toute chose en dehors de l'Aikido te permettra de l'approcher. 


L'Aikido est l'art de l'esprit, tu l'as écrit toi moi pour balayer une discussion technique. Ton esprit est bloqué sur la forme et emprisonné de certitudes... Tu ne peux faire d'Aikido ainsi.
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Maxime
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 14 Déc 2011
Messages: 46
Localisation: Centre
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Mer 28 Nov 2012 - 19:29    Sujet du message: Suwari waza Répondre en citant

p huet a écrit:

pas la peine d'attendre 20 ans pour pratiquer le iaido;  la pratique du iaido n'est pas incompatible avec l'aikido !! de plus le fondateur lui meme a etudier le sabre de l'ecole yagyu me semble t il - et surtout ne pas oublier que l'aikido du fondateur  est issu du daito ryu qu'il a étudié avec sokaku takeda  membre d'une famille  de SAMOURAI ; sachant cela je n'ai pas a vous expliqué l'origine du suwariwaza ;reflechissez a ce que devait savoir faire un samourai dans n'importe quelle "position" - si vous ne comprenez pas eh bien considerez que je n'ai rien dit ! désolé - je pratique l'aikido et aussi le iaido (c vrai a titre strictement personnel et  suite a une rencontre avec un grand monsieur du iaido ce qui m'a permis de comprendre pas mal de chose)- désollé bruno mais je ne m'entendrai pas plus !!!

Je m'étendrais un petit peu.
j'ai une travail, une famille, ma femme fait de l'agility (elle est monitrice) mes 3 filles font du hand-ball
entre les entrainements des uns les matches des autres nous sommes toujours en activité.

J'aurais pu faire des échecs (je bats régulièrement des 2 000 ELO, et aussi je perds aussi contre des 1 600), de la batterie (lors de la dernière fête de la musique on a joué SOAD, Metallica, Iron maiden,... et pas que les ballades), et plein d'autres choses encore.
J'ai choisi l'aïkido pour des raisons diverses.

Il n'y a pas de club de Iaido près de chez moi et je n'ai pas le temps d'aller voir. Alors les réponses de ton style ne font pas du tout avancer le débat.
Ma réponse non plus d'ailleurs mais peut-être qu'elle évitera ce genre de réponse aussi nulle qu'inutile.

J'ai répondu par provocation :

Maxime a écrit:

Un samouraï devait recevoir un daimyo pendant des heures à genoux pour la cérémonie du thé, il devait prier pendant des heures à genoux,
discuter pendant des heures à genoux, s'asseoir pendant des heures à genoux, manger avec ses genoux,.....

cela rend-t-il SW utile vu qu'on est rarement à genoux ?
Si c'est pour copier des pratiques ancestrales en voie de disparition, merci japoniaiserie comme dirait Bruno.

Si SW permet de mieux comprendre son axe alors d'accord.



Alors répond à nos attentes. Confronte tes certitudes aux notres et c'est comme ça qu'on avancera.

maxime
_________________
"Starsky, Hutch dans mon bureau" capitaine Dobey
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 17:41    Sujet du message: Suwari waza

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Corps / Body -> Taijutsu Aller à la page: 1, 2  > 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 2

 
Sauter vers: