Réception de l'attaque - prévu dans l'enseignement ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Corps / Body -> Taijutsu  
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
interprete
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 18 Fév 2011
Messages: 1
Grade: 4ème Kyu

MessagePosté le: Ven 18 Fév 2011 - 19:55    Sujet du message: Réception de l'attaque - prévu dans l'enseignement ? Répondre en citant

Bonjour,


J'ai pratiqué l'aikido pendant un petit moment avant de me mettre au kung fu, et ce n'est "que" maintenant que je me rends compte à quel point l'enseignement à l'aikido que j'ai reçu se concentrait quasi-exclusivement sur la forme de la technique UNE FOIS l'attaque contrôlée.
Toute la partie qui la précède (anticiper l'attaque, gérer la distance pour bien la recevoir ou l'esquiver, etc.) était systématiquement ignorée.


Je me demande donc si c'est pareil dans tous les clubs... car je me demande bien à quoi ça peut servir de faire des irimi-nage parfaits si on n'a pas les réflexes suffisants pour pouvoir distinguer un tsuki d'un yokomen uchi non-annoncé, ou tout type d'attaque nécessitant une entrée ou une esquive spécifique.
Après, oui je sais bien que les randori sont censés donner une impression plus authentique, mais là encore je remarque que ce qui compte, c'est toujours de faire une jolie technique, car les attaques sont toujours aussi négligées (consciemment ou non...) par les attaquants.


Deuxième question, qui reste liée à la première : en kung fu la première leçon que l'on apprend en "qin na", c'est-à-dire en techniques de luxations dont beaucoup sont quasiment identiques à celle de l'aikido, c'est que dès qu'il y a résistance il faut abandonner et tout de suite passer à autre chose.
Je me demandais si c'est la même chose en aikido (je n'ai jamais atteint le niveau où la résistance était appliquée à la demande du prof, seulement par des e**erdeurs), car j'ai souvenir que Maître Saito disait que l'on devait apprendre à faire ikkyo avec résistance avant d'apprendre à le faire en fluide. Mais j'ai peut-être mal compris ?


Dernière question, un peu hors sujet je l'avoue : est-ce qu'il existe un "truc" en aikido pour faire shiho nage sans que le partenaire puisse l'esquiver en passant simplement sous son propre bras (en allant poser sa main saisie sur son épaule opposée) ? Comme je sais qu'il existe une kaeshi waza qui consiste à faire cela, j'imagine qu'il existe un moyen d'éviter que cette technique de kaeshi soit applicable ? Car c'est cette 'esquive', apparemment perçue comme inévitable en kung fu, qui semble disqualifier cette technique du répertoire de qin na.


Merci d'avance !
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 18 Fév 2011 - 19:55    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Sam 19 Fév 2011 - 10:55    Sujet du message: Réception de l'attaque - prévu dans l'enseignement ? Répondre en citant

Bonjour Interprète, et bienvenue sur le forum.

Je te rejoins pleinement sur ta première question. Je trouve que le travail de l'awase (être en harmonie avec l'adversaire) est le parent pauvre de l'aïkido, alors qu'il est primordial. Lorsque l'on regarde les vidéos de Saito père, il y a une aisance flagrante qui nous frappe, il ne se précipite jamais, quelle que soit la vitesse de l'attaque. Cela est l'awase. Dès que l'adversaire bouge, je bouge, je n'attends pas que son attaque commence à se développer auquel cas il est déjà trop tard. Je n'ai découvert cette notion d'awase que dans le style Iwama, nulle part ailleurs. Avec l'awase peu importe la technique d'attaque, du moment que "je monte mon ken" en sortant de la ligne d'attaque, ensuite jaillira ce qu'il doit jaillir.
Mais le niveau de pratique dont tu parles dans ta question est encore très basique. C'est comme si tu demandais à un musicien d'improviser alors qu'il ne connait pas encore les principes d'harmonie, c'est impossible. Ce niveau de pratique rejoints ta deuxième question, où il est nécessaire de pratiquer avec résistance en supprimant la contrainte temporelle. Il ne s'agit pas à mon sens d'une résistance empêchant uke de faire sa technique, cette forme relève du mauvais esprit et du manque de sincérité, non, il s'agit plutôt d'une résistance induite par la lourdeur d'un corps sans vitesse. Les propos de Maitre Saito sont donc tout à fait justes, il faut d'abord pratiquer en kihon (avec résistance) avec de passer au ki no nagare (fluide). Le fondateur disait même que la forme fluide ne pouvait s'appréhender qu'à partir du 3ème dan.
Pour en revenir à l'awase, ce n'est pas pareil dans tous les dojos, j'insiste pour que nous le travaillons toutes les semaines, car comme tout exercice subtil, il demande beaucoup de temps pour être maitrisé (j'entends par là complétement intégré au corps, de manière à le pratiquer sans y penser).



Interprète a écrit:
est-ce qu'il existe un "truc" en aikido pour faire shiho nage sans que le partenaire puisse l'esquiver en passant simplement sous son propre bras (en allant poser sa main saisie sur son épaule opposée) ? Comme je sais qu'il existe une kaeshi waza qui consiste à faire cela, j'imagine qu'il existe un moyen d'éviter que cette technique de kaeshi soit applicable ? Car c'est cette 'esquive', apparemment perçue comme inévitable en kung fu, qui semble disqualifier cette technique du répertoire de qin na


Si l'adversaire plie son bras c'est que ton shiho nage est raté. Le bras doit toujours resté en extension, sous peine de se faire sanctionner immédiatement par le contre dont tu parles. Pour illustrer cela je me fends d'un petit schéma synthétique où je n'ai représenté que les pieds et les bras (saisie au poignet avec une main) sur une forme kihon:



La forme A est juste, avec une rotation qui maintient toujours le bras en extension et empêche l'adversaire de le plier et de contrer. La forme B permet ce contre avec une rotation qui entre "devant" l'adversaire et plie son bras, il n'a donc que très peu d'efforts à faire pour contrer.
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 08:36    Sujet du message: Réception de l'attaque - prévu dans l'enseignement ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Corps / Body -> Taijutsu  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: