Des grades d'Etat...
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Dojo -> Administratif  
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Ven 12 Nov 2010 - 10:47    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Bonjour à tous,

Vous savez peut-être... ou pas... que la CSGDE - au sein de laquelle les 2 fédérations agréées, FFAB et FFA, gèrent les grades d'Etat - est en crise : la FFAB refusant de valider les derniers grades.

Le M. Jeunesse et Sport a nommé comme médiateur le Pdt de la FFKDA (FF karate et disciplines associées). Le médiateur est "chargé de réécrire le règlement de la commission spécialisée des Dans et grades équivalents d'aïkido". Au coeur du problème se trouve la question des critères d'évaluation, qui a pris la tournure de critères de notation...

Peut-être à rapprocher de la motion déposée par la FFAAA au derniers congrés de la FIA (2008) : "Unicité de l'Aikido". Lors de ce congrès, le Président de la FFAAA a également présenté sa candidature au Comité Directeur. Après consultations, la motion n'a même pas été examinée, surtout après condamnation de N. Tamura.
Vous pouvez lire les réactions de la FFAB ici ou .


Le forum Aikido-France (FFAAA) vient de publier le compte rendu de la première réunion de médiation, avec Messieurs Delhomme et Grimaldi : En ligne.

M. Didier soulève les défauts suivants dans l'organisation actuelle : programme flou, pas d'indépendance de la CSDGE, manque de formation des juges. Puis il propose une politique qui au delà de l'aspect administratif et procédural, propose une organisation modulaire, avec une notation par module, chacun restant acquis avec la moyenne. In fine c'est d'un programme unique dont il est question puisque, je cite, "pas de programme d’examen, pas de notation".

Somme toute c'est le système du karate et du judo.

A titre personnel, je me demande si la partition modulaire de l'Aikido est vraiment cohérente avec une unicité technique de la discipline. Au fond, l'unicité prônée me paraît surtout être politique et administrative.

Comme vous pouvez le lire dans le compte rendu de réunion, les réactions ont été musclées. Un vice-pdt de la CSGDE a remis sur le tapis la fusion des fédérations avec une simple question : pourquoi deux fédérations agrées ? Ce qui met le feu au poudre.

Au fond, il a peu été question d'Aikido.
_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Ven 12 Nov 2010 - 10:47    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Ven 12 Nov 2010 - 11:24    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

C'est édifiant...

Et merci pour cet état des lieux.
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Sam 13 Nov 2010 - 16:26    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Y'avait une caméra cachée quelque part ? c'est une blague j'espère ?
Quelle honte pour nous tous, en arriver aux mains avec une émotion aussi noire me stupéfait !!!
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Peter
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 04 Nov 2010
Messages: 8
Localisation: centre
Masculin
Grade: Sandan

MessagePosté le: Sam 13 Nov 2010 - 20:02    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Belle occasion pourtant de pratiquer "dans la vraie vie"
Il est bien précisé qu'il est interdit en tant qu'uke d'utiliser la force ( seulement la force ?)pour empêcher le partenaire de travailler", ( c'est du moins la traduction que j'ai adopté , il y en a d'autres , vos avis m'intéressent ) , et recommandé d'utiliser le moins de force possible dans le rôle de tori , mais dès que le partenaire se fait un peu pressant et vous contraint un peu , le côté bourrin qui sommeille en chacun de nous se réveille !! Irimi et atemi .Beau combat de petits égos , c'est ce qui se passe quand personne ne veut sortir de la ligne .Kromagnon .

Au prochain épisode , je vois bien Francis Didier les coller au mur tous les deux , c'est prévu , on n'a pas choisi comme médiateur le président de la fédération d'Ikebana .

Celà dit sans rire , c'est affligeant , pitoyable , c'est à partir hurler en faisant des suburi dans la forêt , O Sensei et maitre Tamura doivent se retourner dans leurs tombes , l'Aikido au même niveau que le foot .

Heureusement que ça ne se sait pas en dehors du petit monde des "dirigeants"

Comment se dissocier (nous cautionnons par nos licences , par la retenue que nous avons lorsqu'en stage , l'"Autre" fédération , les "Autres" courants sont critiqués  !!) de tout ça et continuer de pratiquer .

Qui disait "Aikido, fédération impossible " ?
_________________
Le navet et le bonze zen -sont de bonne qualité -lorsqu'ils sont bien assis -(Sengai)
Revenir en haut
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Lun 15 Nov 2010 - 11:01    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Brunolito a écrit:
Y'avait une caméra cachée quelque part ? c'est une blague j'espère ?

Pas de caméra. Le compte rendu de réunion est celui de la FFAAA. Pour l'instant pas de compte rendu du Ministère - mais bon on change de ministre - ni de la FFAB - là il faut rester attentif à leur médias, portail web, lettre d'info ou Seseragi.

Donc ce CR est celui d'une des parties belligérantes, un point de vue partiel, si ce n'est subjectif.

Delhomme n'est pas avocat pour rien ; il isole et discrédite la partie adverse.

D'un autre côté, la FFKDA a autant de programmes que disciplines associées. Bémol, la FFAAA a une vision unitaire de l'aikido :
L'Aikido est un
Nous faisons de l'Aikido
Ergo : Nous sommes l'Aikido (In fine pas les autres)
Et la FFAAA me paraît prendre l'avantage dans cette lutte de pouvoir où la discipline n'est qu'un arrière-plan (un prétexte ?).
_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.
Revenir en haut
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Jeu 18 Nov 2010 - 13:28    Sujet du message: Suite du feuilleton... Répondre en citant

Vu ce jour sur une autre forum :

Cliquez ici

Finalement un retour en arrière, après le départ de la FFJDA.

Et un système de grade par module qui ne règle d'ailleurs la question de fonds d'un contenu.

A quand la compétition ?
_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Jeu 18 Nov 2010 - 16:52    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Nicolas Doux a écrit:
A quand la compétition ?


Plus tôt que l'on ne pense, je le crains...
Cela ne va pas favoriser l'unification de l'ensemble, au contraire.
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Ven 19 Nov 2010 - 10:22    Sujet du message: Communiqués des fédérations Répondre en citant

Antérieurs à la réunion du 5/11/2010, ces communiqués présageaient de son déroulement.


Source : site Web de la FFAAA
14/10/2010


Grades Aikido
Situation au 12 octobre 2010

En dehors du souhait qu’elle a toujours affirmé de voir tous les aïkidokas français réunis, la FFAAA considère comme essentiel pour le bien-être et la sécurité de tous que l’équité et la valeur des grades délivrés soient assurées.
A l’initiative du Ministère, s’est construite par étapes, une organisation autour d’un règlement qui a permis d’assurer par examen l’évaluation la plus objective possible des titres et grades délivrés dans le cadre de la loi française.
Or, aujourd’hui, la FFAB exige la possibilité d’octroyer seule les DAN à ses membres, que la Commission des grades n’aurait qu’à entériner.
Cela ne nous paraît pas correspondre à l’objectif de la loi qui protège ces titres à condition qu’ils aient été délivrés de façon à en garantir leur valeur.
La FFAB refuse toute réunion de la CSDGE tant que son exigence ne sera pas satisfaite et que le règlement de la CSDGE ne sera pas modifié dans le sens qu’elle exige.
Ainsi, les grades passés sur examens ne sont toujours pas validés et quelques candidats au BE ne peuvent s’y présenter.
La FFAAA rappelle que le règlement actuel a été contesté dès le lendemain de sa signature par la FFAB (après toutefois qu’elle ait obtenu du Ministère le renouvellement de son agrément !) et que sa modification n’est, à l’évidence, possible qu’avec l’accord des parties - fédérations ET Ministère - ce qui n’est pas le cas actuellement.
La FFAAA demande depuis toujours la création d’une fédération unique, ouverte, dans laquelle chacun puisse exercer librement sa pratique, sans acter l’existence de groupes d’aikido particuliers.
Le Ministère, alerté pas nos soins à maintes reprises, a confié au Président de la Fédération de Karaté, par lettre de mission du 27 septembre 2010, la charge de réécrire le règlement de la CSDGE AIKIDO.
Dans l’espoir de faire enfin sortir notre discipline de ses difficultés, nous avons exprimé notre accord et notre confiance au Président de la fédération de Karaté.
Nous regrettons néanmoins les trop courts délais imposés par le Ministère qui ne nous permettent pas de mener nos consultations de manière satisfaisante.
Des réunions sont prévues dans les toutes prochaines semaines.




Source : site Web de la FFAB
25/10/2010

Pas nouvelles du Ministère des Sports, pas la moindre information sur son site.

Par contre, si la Fédération de Karaté prend la main sur la CSDGE, peut-être y aurait-il une ouverture pour un dialogue.

COMMUNIQUE - VALIDATION DES GRADES  

 
 
Le Ministère a demandé et pris des mesures pour que soit réécrit le Règlement Particulier de la CSDGE Aikiko afin qu'il soit en conformité avec l'existence reconnue des deux fédérations agréées.

La FFAAA considérant le Règlement actuel à sa convenance puisque fusionnel et ayant été écrit alors que le Ministère tentait de fusionner les deux fédérations se refuse à toute modification de fonds.

Le changement de position du Ministère sur ce point s'appuie sur le fait que, partout dans le monde, l'Aikido se développe à travers des structures multiples. Le Ministère reconnaît ainsi l'identité différente des deux fédérations agréées « afin de respecter la légitimité des structures réunissant les pratiquant d'Aikido en France » (lettre du conseiller au cabinet de la Ministre du 24/11/08).

La FFAB n'a jamais refusé de réunion de la CSDGE mais a seulement demandé que celle-ci soit réunie sous la responsabilité du Ministère pour qu'enfin soit initié ce travail de réécriture.

Cette réécriture est nécessaire pour mettre fin à l'inéquité de l'organisation actuelle où le non l'emporte sur le oui, où donc il y a une voix prépondérante négative et un tirage au sort des juges, ce qui va à l'encontre du respect de l'existence reconnue de chacune des structures fédérales.

Le Ministère a missionné le Président de la Fédération de Karaté pour initier la réécriture du Règlement. Il doit rendre ses premières conclusions dans une réunion au Ministère le 5 novembre et terminer sa mission en fin 2010.

« La FFAAA demande depuis toujours la création d’une fédération unique, ouverte, dans laquelle chacun puisse exercer librement sa pratique, sans acter l’existence de groupes d’aikido particuliers. » (communiqué FFAAA). Elle s'acharne donc à vouloir unifier ce qui est un dans son origine mais multiple partout dans le monde dans son expression et son organisation (y compris au Japon). L'Aikikai, lui-même, reconnaît pour un même pays différents groupes actant ainsi cette multiplicité.

La FFAAA aurait raison contre tout le monde ?

N'est-ce pas là une vue arrogante des choses que de vouloir imposer de figer des textes qui ont fait la démonstration qu'ils ne convenaient pas et qu'ils étaient inéquitables ? Aucun texte n'est écrit dans le marbre. Et bien que le Ministère (et notre Fédération qui représente plus de la moitié des pratiquants d'Aikido en France) juge que ces textes ne sont plus d'actualité, la FFAAA voudrait imposer un statu quo inique !

Nous souhaitons que chaque structure puisse avoir le droit de s'organiser comme elle l'entend dans le respect les uns des autres. Nous ne contestons pas le droit d'exister à la FFAAA et de défendre sa vision de l'Aikido mais nous refusons qu'elle veuille, à travers son blocage du règlement des passages de grades, nous empêcher d'exercer le même droit, la même liberté.

_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.
Revenir en haut
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Sam 20 Nov 2010 - 12:36    Sujet du message: Pétition et menaces Répondre en citant

Bonjour,

Le feuilleton continue.

La ligue Île de France a lancé une pétition contre les mesures annoncées dans la réunion du 5 novembre : en ligne ici.

Ce qui a fait un beau bruit dans le Landerneau !

Sur son blog Budo no nayami, Léo Tamaki s'en fait l'écho : en ligne là.

En bref, le bureau fédéral FFAB a officiellement répondu ceci :
Le bureau fédéral exige qu'un mail soit envoyé à l'ensemble des destinataires initiaux infirmant la proposition de signer une telle pétition.
Le bureau considère que cette pétition est antifédérale (...).

Je n'ai pu m'empêcher de (sou)rire au regard de la photo de Tamura qui illustre l'article.


(photo Paul Muller)

Tamura N. semble soupirer d'un air désabusé : PFFFFF !
_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Lun 22 Nov 2010 - 11:47    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Merci beaucoup Nicolas de te faire l'écho dans ces colonnes de ce feuilleton. J'ai pour ma part signé cette pétition.
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Matthieu Jeandel
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 286
Localisation: Héricourt
Masculin
Grade: Godan

MessagePosté le: Lun 22 Nov 2010 - 11:54    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Personnellement je ne la signerai pas.
_________________
"Il ne savait pas que c'était impossible, alors il l'a fait..." M.Twain
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Nicolas Doux
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Mar 2010
Messages: 65
Localisation: Itinérance estudiantine
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Lun 22 Nov 2010 - 12:25    Sujet du message: Mise au point Répondre en citant

Salut,

Mes messages ne sont pas un appel à signature ni à une quelconque prise de position. J'informe.

Le paysage de l'Aikido français pourrait changer, non seulement la technique mais, si ce n'est les institutions, au moins les centres de pouvoirs.

Si je dois donner un avis, étant en dehors du système fédéral, je ne me sens pas la légitimité pour signer. C'est leur problème interne.

En creux se dessine la question de l'attribution des grades et diplômes d'Etat, ce qui par contre présente un intérêt pour ceux qui pratiquent en France avec la volonté de s'investir sur la durée. Les remous actuels peuvent créer un nouveau contexte pour les grades notamment, ce qui ferait suite à la réforme récente des diplômes : : BAPAAT, BP JEPS (des­tinés à rem­pla­cer à terme le BEES 1er degré et le BEATEP), DE JEPS et DES JEPS (des­tinés à rem­pla­cer à terme le BEES 2e degré et le DE-DPAD).

Les grades d'Etat ou équivalents sont requis pour passer un diplôme.
Quel sera la participation des gradés fédéraux à la notation des candidats aux diplômes ? (Avec l'ancien BE ils avaient tout contrôle sur la partie spécifique)
Quel Aikido sera qualifiant pour ces jurys ? Donc qu'est-ce qui sera disqualifiant ?

Existe-t-il une autre voie pour (ré)intégrer les circuits officiels français et bénéficier des institutions (titres, salles, subventions...) ? Comme les fédés affinitaires ou multisports...

A+
_________________
J'en sais plus qu'hier mais bien moins que demain.
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Lun 22 Nov 2010 - 14:56    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Oui Nico, pas de pb, je n'ai pas pris tes msg pour un appel quelconque, et ce n'est pas parce que je signe cette pétition que je compte retourner dans le giron de ces fédés, loin s'en faut. Non, c'est juste parce que tout cela m'attriste et que je pense qu'il faut cesser ces simagrées.
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
kohaku
Kirigami
Kirigami

Hors ligne

Inscrit le: 08 Juil 2011
Messages: 13
Localisation: limoux
Masculin
Grade: Sandan

MessagePosté le: Sam 9 Juil 2011 - 16:03    Sujet du message: Des grades d'Etat... Répondre en citant

Bonjour à tous,

je ne vois pas ou est le problème de vouloir unifié administrativement tous les courants d'aikido du moment ou chaque courant à des rprésentant technique qui permettent au courant de continué à existé.
je suis licencié à la ffaaa, avec nour il y a le kinomichi et l'aikibudo qui sont des dicipline associées. elles ont une existence propre, et ça n'empêche pas l'aikibudo qui à une pratique différente de l'aikido d'existé .
en aikido chez nous il y a plusieurs courants, les deux plus gros son celui de christian tissier et de franck noel avec une différences de formes importante et tous ce petit monde existe bien.

Je rêve d'une fération uni ou l'on pourrais allé faire des stages chez les élèves de yamaguchi, de kobayashi de saito, de tamura ect... sans que l'on soit catalogué
et pour moi peut être que la situation actuelle accouchera de quelque chose qui correspond plus à l'aikido d'o sensei
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 07:36    Sujet du message: Des grades d'Etat...

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
ITAF - Le Forum Index du Forum -> Le Dojo -> Administratif  
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers: