O Senseï était il végétarien ?
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
ITAF - Le Forum Index du Forum -> L'Esprit / Mind -> Philosophie Aller à la page: <  1, 2 
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Lun 25 Juil 2011 - 22:27    Sujet du message: O Senseï était il végétarien ? Répondre en citant

Afin d'étayer un peu plus ma thèorie, j'ai trouvé un article d'un pratiquant et enseignant de Ninjutsu. Il est allé au Japon annuellement durant de nombreuses années pour se former. Son article est particulièrement instructif quant au régime alimentaire des combattants japonais du 8ème siècle jusqu'au milieu du 19ème. L'article est ici : http://www.lejapon.org/forum/archive/index.php/t-3801.html

Je le mets dans son intégralité ci dessous:
"Je lis les post de ce forum depuis peu et j’y trouve surtout des erreurs en ce qui concerne le Ninjutsu.
J’y trouve beaucoup de « j’ai entendu dire, j’ai lu quelque part, il paraît que, je ne sais pas mais, je n’ai jamais vu… ».
Normal, vous n’êtes jamais allé au Japon et vos références ( manga et web ) sont erronées. Laughing
Je suis allé au Japon la première fois m'entraîner avec Hatsumi Sensei en 1990, depuis , j'y suis allé pratiquement tous les ans pour des séjours de recherches et d'entraînement de plusieurs mois.
Etant très respectueux de la tradition et du Japon que j’adore, je pense que quelques notions d’histoire s’avèrent nécessaires.
Je tiens à préciser que je ne tiens pas de magasin diététique, je ne vends aucun produit quel qu’il soit, et que je ne suis pas de régime macrobiotique ( comme semble le suggérer certains post de "arukiashi" ), je suis végétarien depuis plus de 35 années et n’ai pas inventé le fait que les Ninja étaient végétariens ( ce fait appartient à l'histoire ):
Il suffit d’aller au Japon et d’ouvrir les yeux.
Ceci dit, je ne considère pas du tout comme un "luxe alimentaire " le fait d’absorber du sang imprégné d’hormones de croissance, d’antibiotiques, d’anti-stress et autres médicaments administrés au bétail de batterie.
Quant au fait d’être de toutes façons obliger de tuer...en tant que pratiquant d'arts martiaux....( come je l'ai lu dans un post ) il faut arrêter de rêver, les enfants…

Pour ceux qui cherchent à pratiquer le Ninjutsu d’une manière un peu plus réelle et proche de la tradition, je vais vous parler de ce que les Densho ( enseignements traditionnels ) appellent : « Ninja Shoku » ou l’alimentation des Ninja.
Cette alimentation est écologiquement saine et à la portée de tous.
Sauf pour ceux qui, à l’âge de 25 ans, ne peuvent pas se passer de leur petit déjeuner d’enfant gâté moderne : pain beurre confiture et chocolat au lait sucré.
Mes références sont les premiers livres de Hatsumi Soke et autres que vous pouvez consulter ( car rien de ce qui est écrit ne peut être ignoré ):
- Ima Ninja : page 204-205 : « Kore ga Ninja shoku da » ( voici ce qu’est l’alimentation des Ninja ).
- Togakure no Ninja : page 112 : « Ninja Shoku » ( l’alimentation Ninja )
- Iga ryu ninjutsu Hiden no sho : keburi no hon page 92 et 93: “ Shoku” et page 94: Keitai Shoku
- Iga ryu Ninjutsu Hiden no sho Shoku no maki ( Makimono ) « Traité sur la diététique de santé, des écoles de Ninjutsu d’Iga » (Tout le makimono est consacré à ce sujet.)
- Ninja : ( d’Andrew Adams ) page 86 ( illustration : photo de Hatsumi Soke mangeant du riz complet et du tofu .)
Et bien sûr l’incontournable « Togakure ryu Ninpo Taijutsu : Ten chi jin ryaku no maki » : page 13 « Bujin Shoku to Seikatsu » ( Vie quotidienne et alimentation du guerrier ) .
Dans ce livre emblématique du Bujinkan, Hatsumi Soke a choisi avant tout et dés le début de son ouvrage, de nous parler de la diététique végétarienne des Ninja.
Ce qui est évident, car si on ne s’entraîne pas tous les jours, on mange plusieurs fois par jour et on ne peut s’en passer sous peine d’en mourir.

Soke parle souvent de diététique dans ses cours à Noda, pendant les poses durant lesquels on s’assoit autour d’une tasse de thé pour discuter et recevoir un enseignement oral sur les « choses essentielles de la vie quotidienne » .
Takamatsu Sensei n’a-t-il pas été guéri de vers intestinaux en mangeant du riz complet cru et des herbes sauvages ? ( voir « Essence of Ninjutsu » de Soke ).
Ce remède est encore utilisé aujourd’hui comme vermifuge dans l’alimentation traditionnelle végétarienne « sei shoku » enseignée par Nyoiti Sakurazawa.

Pour ceux qui ne le savent pas encore, la diététique Ninja, qui faisait d’eux des êtres extraordinairement éveillés, toniques, souples et agiles, est une diététique végétarienne.
Ce qui n’est pas surprenant lorsque l’on sait qu’en l’an 676, l’empereur Tenno, proclama une ordonnance interdisant la consommation de poissons, de fruits de mer, de volailles et toute autre viande.
Plus tard, en l’an 737, pendant la période Nara, l’empereur Seimu, permis la consommation de poissons et de fruits de mer.
Pendant les 1200 années, de la période comprise entre l’ère Nara et la restauration Meiji ( 1868 ) les Japonais mangèrent surtout du riz accompagné de légumes et de haricots ( soja ).C’était seulement lors d’occasions spéciales et de célébrations de fêtes, que les Japonais consommaient du poisson.
Ce qui signifie que les créateurs des arts martiaux traditionnels Japonais ainsi que leurs nombreux élèves, ainsi que les Ninja des différentes régions du grand Japon, les Samourai et autres Bushi, étaient tous végétariens.
La cuisine Japonaise ( végétarienne donc ) s’appelait « Shojin Ryori » ce qui signifie « pratique pour posséder la bonté et éloigner le mal ».
Les rouleaux Ninja ( Iga Densho ) précisent que : « la santé vient de l’alimentation ».
Il me paraît évident que pour approcher au plus près, l’essence des Maîtres anciens, il faut manger comme eux et s’abstenir de consommer des aliments nous chargeant de « vibrations grossières » c’est à dire : « Transmettant l’effroi de la mort ressenti par l’animal au moment d’être exécuté par la main de l’homme. » ( cet effroi libérant des tas d’hormones nocives dans le sang de l’animal égorgé )
Au musée Ninja d’Iga Ueno, on peut lire sur un panneau, que les Ninja ne consommaient pas de viande, cela leur permettait de ne pas sentir mauvais et ainsi de ne pas se faire repérer lors de leurs missions.
Toda Sensei ne disait-il pas que « le Ninja devait suivre une alimentation Naturelle » ? ( SIC Takamatsu Sensei )
( si vous voulez des détails à ce sujet, sachez que la peur sécrète de l'adrénaline qui brûle nos graisses , libérant certains stérols et des poisons stockés dans notre graisse corporelle. D'où cette odeur fétide dégagée par la transpiration des mangeurs de produits animaux. La fonction première de la transpiration ( qui est inodore, puisque c'est de l'eau libérée par nos organisme ) est de refroidir le corps pour éviter " la surchauffe " durant l'effort et non d'évacuer nos déchets azotés ( provenant de l'alimentation carnée; )

Le Bugei ou « art de tenir à distance la menace » et surtout le Ninjutsu, qui d’après Takamatsu Sensei est la forme la plus élaborée du Bujutsu, comprend l’étude et la pratique de l’alimentation naturelle pour une meilleure santé.

Alors, lorsque vous allez au Macdo après les cours de Ninpo Taijutsu, soyez conscient que vous ne pratiquez pas de Ninjutsu.

Il suffit de savoir compter :

Peser 110 kilos et prétendre pratiquer le Ninpo, cela n’est pas possible…

Prenons un français moyen
- pratiquant le ninpo taijutsu 3 heures par semaine
- Fumant 3 paquets de clopes par jour ( 21 par semaines ) soit 14 heures de goudronnage de poumons /semaine et d’agressions sur les non-fumeurs ( 64 000 morts/an en France )
Surtout que l’OMS depuis 1988, reconnaît la nicotine comme étant une drogue dure, et le tabagisme, en accord avec l’APA ( Association Psychiatrique Américaine ) comme étant une trouble psychiatrique, comme le confirme le Prof Patrick Hardy ( Chef de service de Psychiatrie au CHU Kremlin-Bicêtre )
- 30 minutes chez Macdo/jour à ingurgiter des morceaux de cadavres d’animaux morts imbibés d’hormones, d’antibiotiques divers et de virus en tous genres, accompagné d’une feuille de salade aux nitrates et à la dioxine et à boire du coca ( concentré de sucre, d’acides et de caramel ) soit 3H30/semaine à se détruire l’estomac et le reste.
- restant assis ou allongé 22 H /24.
- Et se cramant les neurones au GPS ( mini micro ondes portable ) 10 heures/ semaine

Je ne vois pas en cet emploi du temps, la pratique du Ninjutsu, ou d’un quelconque art martial ( art de se protéger, de protéger sa famille et son pays, d’après l’ikketsubun de Takamatsu ).

Je pense naïvement que l’on peut se nourrir ( et vivre ) sans détruire sa santé et sans détruire l’environnement planétaire.

J’ai d’ailleurs publié , il y a 8 ans, dans le numéro 10 de « Ninpo Ikkan » l’alimentation quotidienne de Takamatsu Sensei ( végétarienne ) telle qu’il la décrit lui-même dans une interview à un journal Japonais ( Toky sporto ) en 1963 ( coupure de presse que m’avait envoyée Soke ).

De plus, dans une interview à un autre journal Japonais, le 15/05/94, Soke lui- même décrit le sens du Ninjutsu et l’importance de l’alimentation pour le Ninja. :
« Le Reporter : - Quelles sont les conditions indispensables pour être Ninja ?
Hatsumi Sensei : Ce sont la patience et la maîtrise de soi.
Nin signifie Patience, le Ninja est une personne qui vit dans la patience, c’est à dire que le Ninja contemporain doit vivre sainement…….
« Bushido to wa ikitu koto to mitsuketari » ne signifie pas que le Bushido est fait pour mourir, mais au contraire : « comment éviter la mort et ne pas se laisser mourir ».
Le vrai sens du Bushido, la voie du Bushi, consiste à trouver la Vie.
Le reporter : Je ne le savais pas.
Hatsumi Sensei : En voici un exemple quotidien : l’alimentation que chacun doit contrôler avec patience pour être en bonne santé. C’est cela la maîtrise de soi, l’autocontrôle du corps, c’est l’entraînement du Ninja pour se maintenir dans le bonheur et la bonne santé….. »

Je ne l’invente pas, ce sont des articles de journaux que Soke envoie à ses shidoshi et Shihan, ce n’est tout de même pas par hasard qu’il agit ainsi.

Il y a 160 000 suicides en France chaque année, et cela ne m’étonne pas, lorsque je constate à quel point le citoyen moyen vit en dehors d’une logique saine et naturelle ce qui contrarie totalement son équilibre physiologique et surtout son code génétique.

Le Ninpo est l’art de vivre naturellement et sainement.

L’excuse du modernisme, de la cordialité des repas arrosés en famille où l’on se « met minable » à grandes rasades d’apéro, pour faire rire les neveux et nièces, ou autres coutumes locales anachroniques et désuètes ( voire dangereuses car dans l’ancien temps les gens se remuaient 100 fois plus et ne risquaient pas de mourir d’obésité ) ne tient pas la route.
On nait quelque part sur cette planète et les lois physiologiques et physiques sont les mêmes pour tous les humains, n’en déplaise aux nationalistes ultra-conservateurs et racistes.
Ce qui est figé n’évolue pas, et périclite, c’est une loi de la Nature..
A nous de choisir un mode de vie qui ne met pas en danger notre planète ni ne détruit notre santé ( les carences et les peurs de notre culture locale ne sont pas des excuses en 2005 ).
Nous avons toujours le choix de nos relations, de notre travail, de notre résidence, de notre alimentation, de nos activités , d’avoir ou non des enfants, etc…..
Seul ceux qui sont morts n’ont pas le choix et sont excusés de ne pas évoluer.

J’ai 48 ans et grâce à cette alimentation saine et naturelle que je suis depuis l'âge de 13 ans, je donne 20 heures de cours ( activités physiques et sportives ) par semaine dont 3 heures d’acrobaties et 2 heures de lutte contact ( sambo global ) plus mon training quotidien ( footing, musculation, stretching ).
Ne voulant pas de voiture, je marche volontairement 3 heures tous les jours et ne m’en plains pas.

Je ne prétends pas détenir la vérité absolue sur le Ninjutsu, mais les Ninja historiques ont plutôt eu un gabarit mince, un pas léger et une science de la diététique très poussée.

Ce n’est pas parce qu'on est addicté aux hamburger et aux sodas, que l'on vit constamment dans la peur des carences alimentaires ( fer, calcium, vitamines ) et que l'on est incapable de suivre un végétarisme détoxicant qu’il faut condamner l’histoire et nier les évidences.
La vache ne boit pas de lait et ne souffre pas d’ostéoporose.
L’éléphant non plus, le singe non plus, aucun animal adulte ( en liberté ) ne boit de lait ni n’a naturellement de décalcification.
Les gens aujourd’hui confondent publicités commerciales et informations médicales.

Je n’ai absolument rien à vendre , mon expérience de vie prouve de manière incontournable que toute cette propagande issus des lobbies pharmaceutiques et alimentaires n’a pour but que de semer la peur et le doute afin de faire consommer outre mesure des produits inutiles et dangereux pour l’homme.

J'ai dédié toute ma vie au Japon et aux arts martiaux. ( en tant que protection de la vie ).
Je pratique depuis 35 ans maintenant, et j'enseigne depuis 25 ans.
J'ai été conseillé diététique durant 3 ans pour des sociétés internationales alimentaires dans les annés 90.

Je vous assure que je sais de quoi je parle et je n'affirme rien de ce que je ne suis absolument pas certain ( par expérience).

J'espère que toutes ces révélations historiques ne vous choqueront pas, il y a tellement d'autres choses infiniment plus gràves qui devraient nous choquer....

Vous ne pourez plus dire maintenant que vous ne savez pas.


Bon entraînement et bon appétit à tous ( comme dirait Sainte Maïté propaganda)

Bujin
( Bu = protection, Jin= principe fondamental essentiel)"

_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Publicité






MessagePosté le: Lun 25 Juil 2011 - 22:27    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Brunolito
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 24 Mar 2010
Messages: 509
Localisation: Midi-Pyrénées
Masculin
Grade: Nidan

MessagePosté le: Mar 2 Aoû 2011 - 15:55    Sujet du message: O Senseï était il végétarien ? Répondre en citant

Pour preuve supplémentaire, William Gleason dans son ouvrage "A la source spirituelle de l'Aîkido" (Guy Trédaniel Editeur) nous apprends que le fondateur est devenu végétarien après ses 50 ans:

"Non seulement sa pratique quotidienne était implacable, mais il n'a cesser de travailler sur lui-même par l'intermédiaire de l'étude religieuse, de la poésie et ebn chantant quotidiennement les prières Shintô. A l'âge de cinquante ans il devint totalement végétarien. Il préférait la cuisine simple de sa femme aux plats de luxe." (p. 168)
_________________
"En ces temps de supercherie, dire la vérité est un acte révolutionnaire." G. Orwell
Revenir en haut
Visiter le site web du posteur
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 02:07    Sujet du message: O Senseï était il végétarien ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
ITAF - Le Forum Index du Forum -> L'Esprit / Mind -> Philosophie Aller à la page: <  1, 2 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 2 sur 2

 
Sauter vers: